“En hiver les montagnes sont plus hautes”

07.02.2020
Les montagnes enneigées ont un effet fascinant et attractif. Même pour les pilotes, il n’y a rien de plus beau qu’un vol au-dessus des Alpes enneigées. Mais il ne faut pas se leurrer : Le survol de hautes montagnes, et surtout de crêtes, comporte des pièges et des risques qui ne sont pas sans danger.

 

“En hiver, les montagnes sont plus hautes”. C’est un vieux dicton d’aviateur. Qu’est-ce que cela signifie ? L’air froid est plus dense que l’air chaud. Ainsi, en termes de zones de pression, leur altitude change avec la température. Cependant, l’altimètre de l’avion n’est pas capable de réagir à la température, ce qui explique les différences entre l’altitude affichée et l’altitude de vol réelle.

 

Par conséquent, notez que la différence est de quatre pour cent d’altitude pour chaque écart de 10° par rapport à la température standard, moins pour l’air froid et plus pour l’air chaud.

 

Dans un article paru dans “Safer Flying” à partir de 2015, qui est toujours d’actualité, l’Association suisse de l’aviation motorisée illustre cet aspect important. En 4 minutes, la vidéo « Vol en montagne » donne encore d’autres consignes utiles concernant le vol en montagne.


Partager


Posts similaires