To go or not to go – decision making

31.07.2019
Dès le réveil, nous sommes constamment placés devant des choix : se lever ou rester au lit, mettre tel ou tel habit, prendre ou zapper le petit-déjeuner et ainsi de suite. Chaque jour, ce sont jusqu’à 100000 décisions qu’il nous incombe de prendre. La plupart d’entre elles sans y réfléchir.
Il en va différemment aux commandes d’un aéronef. Ce n’est un secret pour personne que la plupart des accidents sont causés par une erreur humaine, c’est-à-dire par les actions et les décisions du pilote. Ce constat qui peut paraître banal revêt d’autant plus d’importance pour les pilotes.
Chaque vol consiste en une chaîne de décisions. Mais les décisions n’ont pas toutes le même impact. Certaines exigent que le pilote élabore une marche à suivre à partir des renseignements disponibles. D’autres, en revanche, sont d’une importance fondamentale et ont une grande portée. Elles doivent parfois être prononcées à haute voix. C’est ce qu’on appelle les décisions oui/non (go no-go en anglais). Il est donc d’autant plus important que le pilote soit toujours au fait de la situation et qu’il soit en mesure d’identifier à temps les circonstances qui exigent une décision.

Certains d’entre vous trouveront la vidéo ci-dessous et le petit guide de décision (en anglais) bien ennuyeux. Mais ce n’est qu’en répétant encore et encore le message que celui-ci finit par entrer dans les têtes.

 

 

 


Partager


Posts similaires