Retour d’expérience : quel est le dernier moment pour décoller ?

10.05.2017

J’avais déjà quelques heures de vol à mon actif lorsque je décidai dernièrement de voler en compagnie de mon instructeur de vol. Comme d’habitude, je peaufinai à l’aérodrome les derniers détails de mon vol. Je calculai en particulier la distance de décollage et la course au décollage. C’est avec l’assurance d’avoir bien préparé le vol que je pris place à côté de mon instructeur de vol. Alors que nous nous préparions à décoller après le run-up check, il me dit : « Nadia, peux-tu me dire exactement à quel moment tu dois de trouver en l’air au plus tard ? ». Sûre de moi, je lui répondis : « Selon le tableau de l’AFM, au bout de 246 mètres car la piste mesure 520 mètres. Mon instructeur me regarda d’un air sceptique et rétorqua : « Et comment sais-tu qu’on aura atteint ces 246 mètres sur la piste ? » À cet instant, je compris où il voulait en venir. Il avait raison : pendant la phase de roulage sur la piste, il m’était impossible de connaître sans point de repère visuel le dernier moment pour décoller. Je n’ai jamais oublié cette conversation. Depuis ce jour, j’inspecte attentivement la piste avant chaque vol afin de repérer un point caractéristique situé approximativement à la distance voulue. En me posant cette question, mon instructeur de vol m’a fait prendre conscience que faire des calculs, c’est bien, mais que savoir en tirer des conclusions pratiques, c’est mieux.


Partager


Posts similaires