Quand et comment effectuer une remise de gaz

09.10.2018

Un nouveau cas de sortie de piste à l’atterrissage s’est produit le 5 mars à Wangen-Lachen, heureusement sans conséquences pour le pilote du Mooney M22. Comme on peut le lire dans le rapport du Service suisse d’enquête de sécurité (SESE), ce cas est la démonstration qu’à Wangen-Lachen la réserve de piste disponible pour ralentir et arrêter son aéronef est très limitée, en particulier pour les appareils ayant une vitesse d’approche finale élevée. En conséquence, sur les aérodromes disposant d’une piste courte, il est d’autant plus important que les pilotes soient préparés mentalement à effectuer une remise de gaz ou un Touch and Go, si la vitesse d’approche est excessive ou si le toucher au sol est tardif ou ne s’effectue pas dans l’axe de la piste.
À ce propos, le  rapport de la Flight Safety Foundation « Go Around Decision Making and Execution » est une lecture utile. Et pour terminer de manière plus décontractée, nous pouvons encore conseiller l’approche musicale proposée par le vidéoclip « You can always go around song ».


Partager


Posts similaires