Aérodrome de Grenchen : un état des lieux

31.08.2017

La réduction temporaire des heures d’ouverture de l’aérodrome de Grenchen a suscité quelques remous dans les médias et dans les milieux de l‘aviation.

Pour mémoire, l’aérodrome de Grenchen accueille le projet pilote « IFR sans ATC », qui permet au trafic IFR d’utiliser l’aérodrome sans recourir au contrôle de la circulation aérienne (ATC) aux heures de début et de fin d’exploitation. Pour les besoins du projet, une zone à utilisation obligatoire de radio (RMZ) a été instaurée. Or, en raison de problèmes d’effectifs, Skyguide n’est plus en mesure d’assurer le service ATC comme prévu et dans le cadre contractuel convenu. Pour cette raison, l’aérodrome et Skyguide souhaitent étendre l’activation de la RMZ lors des heures de début et de fin d’exploitation et à midi. Une demande en ce sens a été déposée à l’OFAC début août mais a été rejetée car elle présentait des lacunes sur le fond. Par la suite, pas plus une demande rectifiée qu’une évaluation de la sécurité n’ont été adressées de sorte que l’OFAC n’a pas été en mesure vendredi de délivrer à temps l’autorisation d’extension de la RMZ. Aujourd’hui, l’aérodrome a déposé une nouvelle demande qui sera examinée. Une autorisation pourra être délivrée à brève échéance, pour autant que le dossier de demande soit complet et que son contenu soit correct. Un collaborateur de l’OFAC a aidé samedi l’aérodrome à rédiger sa demande. Comme Skyguide se voit dans l’impossibilité de continuer à fournir ses prestations tant que l’autorisation n’aura pas été délivrée, l’aérodrome est resté fermé à certaines heures de la journée.


Partager


Posts similaires